Le francisme et les gouvernements de Carlos A. Lopez et de Francisco Solano López

En 1814, le docteur Francia est proclamé dictateur temporaire. Puis en 1844, Carlos A. López devient président du Paraguay avant que son fils ne lui succède. Si tous trois marqueront le paysage architectural paraguayen, notamment dans la ville d’Asunción, chacun le fera d’une façon très spécifique et avec des résultats bien distincts.

 

1813 – 1840 : l’époque franciste

Cabildo de Pilar, Paraguay

Le docteur Francia donne une nouvelle orientation à la politique et à l’économie du pays, l’isolant du reste du monde à travers une autarcie économique. Non seulement cela met-il un terme au développement urbain des villes, mais cela entraîne même un pas en arrière. En effet, un nouveau plan de la ville d’Asunción est imposé, provocant la démolition d’une grande partie de ce qui avait été érigé.

Les techniques architecturales évoluent toutefois durant cette période. Les structures porteuses en bois sont remplacées par des piliers de maçonnerie et des murs porteurs. Les travaux publics, eux, sont inexistants. L’un des rares exemples de constructions de cette époque est le Cabildo de la ville de Pilar.

 

1844 – 1870 : les gouvernements de Carlos A. López et de Francisco Solano López

Église de Trinidad, Paraguay

Après son élection en 1844, le président Carlos A. López entame une politique de travaux publics de grande envergure. Cela commence par la reconstruction de la ville d’Asunción, restée à moitié détruite après les démolitions provoquées par la modification du plan de la ville. Une série de nouveaux projets pour le pays est mise en route : écoles, gares de chemin de fer, quais, armureries… Les travaux publics réalisés sous Carlos A. López, nombreux et de bonne qualité, deviendront l’un des symboles de son mandat pour le Paraguay et pour son temps.

Pour ce qui est de l’architecture pure, on peut dire qu’un nouveau modèle culturel s’impose progressivement, faisant une transition entre la tradition coloniale et le classicisme, celui-ci correspondant à la modernité. La structure porteuse de bois coloniale est définitivement abandonnée au profit des murs de maçonnerie introduits sous le président Francia. De nouveaux matériaux sont utilisés, le fer en particulier, comme sur l’escalier en colimaçon de la maison présidentielle à Trinidad, ou sur l’escalier insolite du Cabildo, fait de fer et de verre.

Cathédrale d’Asunción

Parmi les architectes qui se font un nom avec ces projets, les Paraguayens Pascual Urdapilleta et Tomás Vergés, mais aussi des étrangers invités par le gouvernement, comme Alejandro Ravizza et Alonso Taylor. Les principaux exemples encore existants des travaux de cette période sont: le Cabildo et la cathédrale d’Asunción, les églises de Trinidad, Recoleta et Lambaré, la halle des douanes et la gare Centrale de chemins de fer.

C’est Francisco Solano López, le fils du président, qui lui succède en 1862. Sous son court mandat, qui durera huit ans, a lieu l’apogée du processus entamé par son père. Francisco Solano López y apportera toutefois un aspect plus européanisé dû à son voyage en Europe, qui lui apporte une influence, mais aussi un développement des échanges commerciaux. Le classicisme des projets du père est dévié par le fils, devenant une volonté assumée d’imiter le style européen. Parmi les exemples les plus représentatifs figurent l’Oratoire de la Vierge de l’Assomption (terminé en 1936), les résidences des frères du Maréchal, sa propre résidence privée devenu l’actuel Palais du Gouvernement, le Club National (démoli depuis), et la résidence de Madame Lynch, l’épouse du Maréchal.

TOUT SAVOIR SUR LE PARAGUAY

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

PARTAGER

error: Contenu est protégé.