Faune aviaire au Paraguay : les oiseaux tropicaux

Les oiseaux tropicaux se concentrent dans la région du Chaco au nord-est du pays.

 

Geai acahé – Aka’e para – Urraca común, Cyanocorax Chrysops

Geai acahé (Cyanocorax chrysops), oiseau du Paraguay

En guarani Aka’epara, le geai acahé se distingue par les trois couleurs composant son plumage : les yeux, le ventre jaune, tête et cou avec le haut de la poitrine noire, et enfin, le dos et des petits détails au-dessus de l’œil bleu-violacé. Répandu dans tout le pays, c’est un oiseau vivant en groupe très bruyant. Il a en effet un vaste répertoire de cris, il est même capable d’imiter celui d’autres espèces. Leur alimentation est variée, ils mangent principalement des graines, des fruits et des petits invertébrés.

 

Organiste à nuque bleue – Tangara bonito, Chlorophonia cyanea

Organiste à nuque bleue – Tangara bonito - Chlorophonia cyanea

C’est un oiseau de petite taille. Il mesure environ 10 cm pour un poids de 13 g. Il est vert sur la tête et les ailes, la poitrine et le bas du corps est jaune et le dos et le cou sont bleus. Les femelles sont plus opaques que les mâles, leur ventre est plus verdâtre. Les pattes, le bec et les yeux sont noirs. Cette espèce privilégie les forêts humides tropicales et sous-tropicales. Ils s’alimentent de fruits et parfois d’insectes. La reproduction se fait entre janvier et juin. Le nid est une boule ovale avec une entrée latérale. La couvée comprend jusque 3 œufs.

 

Oriole à dos orange – Matico, Icterus Croconotus

Oriole à dos orange (Icterus croconotus)

L’oriole à dos orange est un grand timide, observable dans le Chaco. Sédentaire, il aime vivre dans les lisières des forêts tropicales et près des lacs amazoniens. Mesurant 23 cm, son court plumage est orange très vif, avec parfois avec des nuances de jaune. La gorge, haut de la poitrine, ailes et queues sont noirs. Quelques plumes blanches viennent contraster l’ensemble. Il se nourrit en hauteur, à base de fruits et de nectar, comme les fleurs du lapacho, arbre typique paraguayen. Il lui arrive quand même de se délecter de quelques insectes. Son chant monotone et répétitif, est souvent en parfaite synchronisation avec son partenaire.

 

Évêque de Brisson – Reinamora grande, Cyanocompsa brissonii

Évêque de Brisson - Reinamora grande - Cyanocompsa brissonii

L’évêque de Brisson présente un dimorphisme sexuel important : les mâles sont de couleur bleu foncé et les femelles sont marrons. Cette espèce mesure 15 cm. Il s’agit d’un oiseau territorial, il vit donc isolé de ses congénères. Il vit près des marais, des forêts secondaires et des plantations. Il s’alimente de de graines, fruits et insectes. La reproduction se fait entre septembre et février. Chaque couvée comprend 2 à 3 œufs.

 

Organiste à ventre marron – Tangara alcalde, Euphonia pectoralis

Organiste à ventre marron - Tangara alcalde - Euphonia pectoralis

Également appelé Euphone à ventre marron, ce passereau habite les canopées d’Argentine, du Brésil et du Paraguay. Le mâle est bleu foncé avec le début des ailes jaune, et son ventre est châtain. La femelle, elle, est principalement verte olive, grise et châtain. Principalement frugivore, on retrouve cette espèce en petits groupes, notamment en compagnie d’autres espèces. Il le seul euphone à ne pas posséder de chants, se contentant de pousser quelques cris répétitifs.

 

Paroare à bec jaune – Carnedilla – Aka pyta, Paroaria Capitata

Paroare à bec jaune (Paroaria capitata)

Le paroare à bec jaune est de petite taille, de 16 cm. Sa tête rouge carmin met en valeur son bec jaune aux teintes un peu orangées. Son dos, ses ailes, la bordure de ses yeux et sa gorge sont noirs ; son ventre et une partie de son cou sont blancs. Observable dans l’Alto Chaco, ce sédentaire petit oiseau se démarque par sa familiarisation avec l’homme. Il est présent dans les marais, les forêts, près de l’eau de manière générale, mais aussi dans certains villages. Il s’alimente de fruit, de jeunes pousses, de graines et de larves. Il est également opportuniste, volant quelques restes de nourriture laissés par l’homme. Il est régulièrement braconné au Brésil et en Argentine pour domestication.

 

Paroare huppé, Cardinal à huppe rouge – Guyratiri – Cardenal, Paroaria Coronata

Paroare huppé (Paroaria coronata), anciennement Cardinal à huppe rouge

Présent dans tout le pays ainsi qu’en Bolivie, Argentine, Brésil et Uruguay, ce descendant des Thraupidés est très apprécié par ses qualités de chanteur. Son plumage en majorité blanc laisse détonner ses ailes et pattes grises ainsi que sa tête rouge vif, ornée d’une huppe visible. Il vit en groupe et s’alimente au sol, cherchant quelques graines et jeunes pousses. Il construit son nid en forme de tasse, dans les arbres ou arbustes. On le trouve au cœur des forêts sèches, mais aussi dans les zones urbaines.

 

Pépoazairupéro – Monjita blanca – Yrupero, Xolmis Rupero

Pépoaza irupéro (Xolmis irupero)

Cet élégant oiseau au plumage couleur neige est agrémenté de quelques plumes noires sur les ailes et la queue. De part sa couleur, il peut être facilement observé dans le Chaco oriental et dans l’Alto Paraná, plus précisément dans les forêts sèches, les lacs d’eau douce, les tourbières, ainsi que certaines zones urbaines. Solitaire et sédentaire, il vole sur de courts trajets. Il s’alimente uniquement d’insectes, qu’il capture en plein vol. Il aime se construire un nid douillet à base de plume, parfois appartenant à d’autres espèces d‘oiseaux.

 

Toucan toco – Túcan grande, Ramphastos Toco

Toucan Toco

L’éblouissant toucan toco est le plus grand des 42 espèces de toucans, mesurant 53 cm. Il réside dans le Gran Chaco de manière générale. Au Paraguay, il se trouve dans la partie Est. Il vit dans des milieux variés tels que des savanes boisées, plantations etc. Son plumage noir carbone met en valeur son cou et sa poitrine blanches. Ses yeux sont bleus, avec un contour orange. Son immense bec courbé a un magnifique dégradé de jaune, orange et rouge avec une zone noire au niveau de son extrémité. Son cri est fort et rauque. Pas très farouche, il préfère bondir au lieu de voler. Son alimentation est variée : fruits, œufs, insectes, végétaux, graines etc.

 

Araçari à oreillons roux – Arasari fajado, Pteroglossus castanotis

Araçari à oreillons roux - Arasari fajado - Pteroglossus castanotis

Logeant dans les forêts tropicales de l’est du pays, le araçari à oreillons roux doit son nom aux plumes brun-roux présentes sur les côtés de la têtes ainsi qu’une partie de la gorge. Le plumage est nuancé de vert foncé et clair avec une bande orange sur le ventre, et le sublime bec noir est bordé d’une ligne jaune-orange avec une autre plus verte sur la partie inférieure. Ses yeux sont entourés de plumes célestes. La femelle est un peu plus brune que le mâle. Grand amateur de fruits, il lui arrive pourtant de consommer nectars, fleurs et insectes. Cette espèce se déplace occasionnellement, en fonction de la nourriture présente sur le territoire.

 

Toucan à ventre rouge – Tucán de pico verde, Ramphastos dicolorus

Toucan à ventre rouge - Tucan de pico verde - Ramphastos dicolorus

Le toucan à ventre rouge mesure une cinquantaine de centimètres de hauteur. Il détonne par son plumage noir, qui met en valeur son ventre rouge, jaune et orange ; ses yeux verts sont entourés d’une peau bleutée. Son bec est verdâtre, est un élément essentiel de ses parades amoureuses. Elles servent en effet au lissage des plumes. Il vit dans les forêts montagneuses subtropicales de l’est du Paraguay. Il est probable de l’apercevoir perché tranquillement sur une branche en train de digérer longuement son repas composé en majeure partie de fruits, d’insectes et d’oisillons

 

Toucan de Baillon – Tucán banana, Pteroglossus bailloni

Toucan de Baillon - Tucan banana - Pteroglossus bailloni

Ce toucanet vit dans les forêts subtropicales humides du sud-est du Brésil et de l’est et du nord-est du Paraguay. Le toucan de Baillon est de couleur jaune, avec les dos et les couvertures alaires olive. Le croupion, le contour de l’iris et la base du bec sont écarlate. Plutôt discret, il vit en couple ou en petits groupes familiaux. La période de reproduction est durant les mois de juillet-août, voir décembre-avril en fonction des régions. Pendant la période de nidification, chaque couple fore son nid dans la cavité d’un arbre, après avoir fait un rituel amoureux, qui consiste à lisser les plumes de son partenaire avec son bec et à battre des ailes.

 

Kamichi à collier – Chajá, Chauna Torquata

Kamichi à collier (Chauna torquata)

Le kamichi à collier est un oiseau chaqueño, domicilié dans les lagunes et savanes inondées. Grand de 85 cm, son plumage est un dégradé de gris, allant jusqu’au foncé au bout des ailes. Il possède un collier noir, bordé de blanc au-dessus. Ses pattes rosées sont puissantes, et le contour des yeux est dépourvu de plume. Son régime alimentaire est en majorité végétarien.

 

Pic à front jaune – Carpintero arcoíris, Melanerpes flavifrons

Pic à front jaune – Carpintero arcoíris - Melanerpes flavifrons

Présent dans la partie orientale du Paraguay, le pic à front jaune vit dans les plaines, forêts et montagnes humides, ainsi que les plantations et autres terrains agricoles. De taille moyenne, son plumage est multicolore, composé de jaune, de rouge, de brun, de noir et de blanc. Le mâle se reconnaît par ses plumes rouge sur le dessus de la tête et la nuque, noir pour la femelle. L’espèce se nourrit essentiellement de fruits, de larves et d’insectes. Son cri est puissant, à base de ‘‘kiki-kiki-kirikiki’’.

 

Picumne de Temminck – Carpintero de cuello canela, Picumnus temminckii

Picumne de Temminck – Carpintero de cuello canela - Picumnus temminckii

Appartenant à la famille des Picidés, ce petit oiseau d’une dizaine de centimètres de hauteur vit dans les forêts et plaines tropicales de l’est du Paraguay. Il est reconnaissable par ses plumes noires tachetées de blanc sur le dessus de sa tête, agrémenté de quelques plumes rouge vif. Ses joues sont cannelle, et le reste de son plumage est gris-brun barré de noir. Sédentaire, il utilise son court bec de forme conique pour tambouriner sur les troncs d’arbre afin de récolter sa nourriture : insectes, larves et œufs.

 

Conure nanday – Aratinga Ñanday, Aratinga Nenday

Conure nanday (Aratinga nenday)

De la famille des Psittacidés, la conure nanday mesure entre 25 et 30 cm. C’est un oiseau typique du Pantanal. Sa tête et son bec sont noirs, ses cuisses sont rouges et son plumage est un camaïeu de vert clair. Sa poitrine et quelques plumes de sa queue sont bleu pastel. D’autres plumes ont l’extrémité noire. Il construit généralement son nid dans des trous d’arbres de palmier. Son cri strident peut être très bruyant, surtout lorsqu’il vit en groupe. Il est parfois utilisé comme animal de compagnie.

 

Conure veuve – Cotorrita, Myiopsitta Monachus

Conure veuve (Myiopsitta monachus)

La conure veuve aime vivre en colonie dans les aires rurales, la savane et les hauteurs des bois secs du Chaco. C’est d’ailleurs la seule de son espèce qui fait son nid sur des tours de haute tension. Sa tête et sa poitrine sont grises, le dessus de la tête et les parties supérieures sont verts clairs. Quant aux parties inferieures, elles sont vertes-jaunes. Elle mange essentiellement des fruits, feuilles et graines. Elles sont quelques fois pourchassées dans les plantations de céréales car elles détruisent les récoltes.

 

Araponga à gorge nue – Pájaro campana, Procnias Nudicollis

Pajaro campana, Paraguay CC

L’araponga à gorge nue est l’oiseau national du Paraguay. Il y est appelé « oiseau cloche » en référence à son chant semblable à l’écho d’un coup métallique. En langue guaranie, on l’appelle aussi guyracampana ou guyrapóng.  C’est un passereau natif du centre-est de l’Amérique du Sud, il est actuellement menacé par la destruction de son habitat naturel et par la chasse intensive pour le marché des animaux domestiques. Il vit dans la canopée, en bordure des forêts subtropicales et tropicales humides qui composent la forêt atlantique.

Doté de pattes grises à la base jaunâtre, il a des yeux presque noirs. Il existe une différence significative d’apparence entre la femelle et le mâle, qui apparaît à partir d’un an de vie. Le mâle mesure 28 cm de long et pèse 200 gr. Il est de couleur blanche, avec des zones sans plumes sur la tête et le cou, où la peau est d’un bleu clair tirant sur le vert. La femelle, quant à elle, mesure 26 cm et pèse 150 gr. Elle a la tête cendrée, le dos vert olive et le ventre jaunâtre. Elle obtient son plumage adulte au bout de trois ans de vie.

 

Râle saracura – Saracura, Aramides saracura

Râle saracura - Saracura - Aramides saracura

Cette espèce appartient à la famille des Rallidae. Les individus mesurent environs 40 cm. Leur bec est jaune, la tête et le corps est gris légèrement verdâtre. Le dos est vert olive. Les pattes quant à elles sont rouges. Il s’alimente d’herbes, de graines, de larves, d’insectes, des serpents d’eau, petits poissons et crustacés. Il vit dans les régions tropicales et subtropicales humides à des altitudes autant élevées que basses. Il apprécie particulièrement la dense végétation des marais, des mangroves, des marécages et des rivières.

 

Hoazin huppé – Hoatzin, Opisthocomus hoazin

Hoazin huppé - Hoatzin - Opisthocomus hoazin

L’hoazin huppé est un oiseau tropical originaire du nord et centre-ouest de l’Amérique du Sud. Au Paraguay, on le trouve dans les forêts tropicales, les mangroves et les plaines du Pantanal. D’allure élégante, son plumage est brun, strié de blanc et de vert ; le dessous est chamois. Sa tête rousse est ornée d’un plumet de longues plumes dressées. Les yeux sont rouge vif, et le visage est nu, muni d’une peau bleutée. Sédentaire, cette espèce ne sait pas nager, marche peu et vol sur de petites distances. Il se déplace en particulier lors de la saison sèche.

 

Sporophile à gorge sombre – Semillero gorjioscuro, Sporophila ruficollis

Sporophile à gorge sombre - Semillero gorjioscuro - Sporophila ruficollis

Présent dans le centre et l’ouest du pays, le sporophile à gorge sombre est un petit oiseau actuellement en voie d’extinction. Il vit dans les zones arbustives subtropicales humides et les prairies humides ou inondées de l’Argentine, de Bolivie, du Brésil, du Paraguay et d’Uruguay. Le plumage est combiné de gris, de noir et de cannelle. Les mâles sont dotés d’un capuchon noir, et les femelles ont des couleurs un peu plus chamois sur le dessous. Son nid, en forme de tasse, se construit à partir de fibres végétales, de toiles d’araignées et d’herbe.

TOUT SAVOIR SUR LE PARAGUAY

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

error: Contenu est protégé.