Fernando Lugo

Président du Paraguay de 2008 à 2012, Fernando Lugo est aussi celui qui a marqué la fin de l’hégémonie du parti Colorado, maintenu 60 ans au pouvoir sans interruption.

 

Apprentissage dans les institutions religieuses

Fernando Lugo, président du Chili

En 1969, Lugo reçoit son diplôme d’enseignant primaire dans la ville d’Encarnación. L’année suivante, il débute son activité d’enseignant dans une école rurale publique. Son désir de servir, son caractère discipliné et son souci permanent envers les plus pauvres l’ont conduit à exercer la fonction d’enseignant. Parallèlement, naît et se développe un certain attrait pour la religion et ce qui deviendra, par la suite, une réelle vocation pour lui. De ce fait, il intègre en 1971 le noviciat des Missionnaires du Verbe Divin et six ans plus tard, il termine ses études à l’Université Catholique de Notre-Dame d’Asunción, dans la capitale du pays, où il est diplômé en Sciences Religieuses.

Une fois consacré prêtre le 15 août 1977, il est envoyé en Equateur pour une mission évangélique dans la province de Bolívar où il va côtoyer de près la Théologie de la libération et nouer contact avec Monseigneur Leonidas Proaño, l’un des évêques fondateurs de la Théologie de la libération en Amérique Latine. À l’époque, l’évêque Leonidas Proaño est un acteur et fervent défenseur des droits des plus pauvres et des Indiens dans la région des Andes équatoriennes.

Au milieu de l’année 1982, Lugo retourne au Paraguay pour exercer en tant que Professeur adjoint au noviciat de la Congrégation du Verbe Divin. En 1983, il quitte son pays pour se rendre à Rome dans le but d’étudier la sociologie et la spiritualité à l’Université Grégorienne, où il ressort diplômé quatre ans plus tard. De retour au Paraguay, il devient professeur à l’Institut Supérieur de Théologie d’Asunción avant d’être nommé supérieur provincial des Missionnaires du Verbe Divin et vice-président de la Confédération des religieux en 1992.

En avril 1994, il est affecté au Diocèse de San Pedro où il deviendra un prêtre soucieux de la situation des paysans pauvres.

 

La carrière politique

Fernando Lugo

Vu comme celui qui veut « se battre pour une société unie, fraternelle et juste », Fernando Lugo décide d’emprunter la voie de la politique. Le 11 janvier 2005, le Pape Jean-Paul II accepte sa démission et il devient l’évêque émérite du Diocèse de San Pedro. L’année suivante, il devient le porte-parole de la Résistance Citoyenne, mouvement de concertation nationale contre la politique du Président de l’époque, Nicanor Duarte Frutos. Soutenu par les principaux partis de l’opposition politique, les cinq centrales syndicales et une centaine d’organisations sociales, il parvient à mobiliser environ 40 000 personnes dans les rues d’Asunción pour militer contre un potentiel renouvellement du mandat de Nicanor.  Peu de temps après, une pétition publique signée par plus de 100 000 paraguayens appelle Lugo à se présenter comme candidat à l’élection présidentielle de 2008.

Cependant le Vatican n’accepta pas que Lugo démissionne du ministère sacerdotal, mais en janvier 2007, le Pape Benoit XVI décida de le suspendre « a divinis ».

En septembre 2007, l’Alliance Patriotique pour le Changement (APC) regroupant une douzaine de partis politiques et divers mouvements sociaux lance sa candidature à la présidentielle. Le 20 avril, Fernando Lugo remporte les élections du Paraguay avec environ 41% des suffrages exprimés.

Grace à une dispense du Pape Benoit XVI, il prend officiellement ses fonctions de Président le 15 août 2008.  Toutefois, un an après son élection un scandale sexuel éclate avec plusieurs demandes de paternité à son encontre. En 2010, le gouvernement de Lugo annonce dans une conférence de presse que les médecins lui ont détecté un lymphome cancérogène. Sa rémission complète est annoncée début 2012.

Le 22 juin 2012, le Sénat paraguayen approuve la destitution de Fernando en réaction aux émeutes qui ont eu lieu dans la ville de Curuguaty . Ces affrontements ont causé le mort de 11 paysans et de 6 policiers. Lors du procès politique, il aurait été accusé d’avoir « mal rempli ses fonctions ».

TOUT SAVOIR SUR LE PARAGUAY

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

PARTAGER

error: Contenu est protégé.