L’économie de la Stévia au Paraguay

La Stévia est une plante originaire du nord-est du Paraguay, dans la région Amambay. À l’origine consommée par les populations autochtones et les paysans paraguayens, elle est aujourd’hui appréciée et consommée partout dans le monde.

Stévia et sa production au Paraguay

De son nom guarani « Ka’a hée» qui signifie « herbe douce », la Stévia est une plante originaire du nord-est du Paraguay, dans la région Amambay. À l’origine consommée par les populations autochtones et les paysans paraguayens de la cordillère d’Amambay comme produit de substitution du sucre, la Stévia connaît depuis les années 2000 un fort intérêt une forte attractivité sur la scène internationale pour ses vertus édulcorantes naturelles non caloriques.

Actuellement, la stévia représente environ 1/3 du marché mondial des édulcorants mais sa production n’est encore que secondaire au Paraguay dominée largement par la production de soja et de canne à sucre. En 2011, la Stévia constituait seulement 0,02% des terres agricoles du Paraguay contre plus de la moitié dédiées à l’exploitation du soja.

La stevia utilisée dans le Coca Cola

Le marché paraguayen dans l’exploitation et la commercialisation de la Stévia est dominé par l’Asie puisqu’elle est principalement cultivée en Chine mais notamment par des multinationales (Coca Cola, Cargill) connues pour leur organisation économique oligopolistique.

Depuis les années 2000, le pays se lance dans la promotion du stévia ; stratégie à la fois économique et culturelle qui passe par la ratification de textes juridiques. Gérée par le Ministère du commerce extérieur, la Chambre paraguayenne de la Stévia « Chapaste » entame un processus de patrimonialisation de cette plante afin de mettre en avant la production locale du Stévia. Par la suite il s’agit d’être plus concurrentiel sur les marchés internationaux de la biodiversité. Il est donc crée une dénomination d’origine.

La stevia du Paraguay vendue en Europe

Une autre initiative se développe : la convention de coopération internationale pour promouvoir les femmes paraguayennes productrices de Stévia qui mêle genre, culture de la stévia, et autonomisation du monde paysan.

Malgré ces projets, le marché paraguayen de la Stévia peine à se déployer avec des exportations qui stagnent autour de 1 million $. Cela peut s’expliquer de plusieurs façons. Tout d’abord, produire de la Stévia nécessite une forte main-d’œuvre soit 7 personnes par hectare. Par ailleurs, gérer la production des plantes en pépinières jusqu’à la récolte dans les champs impose d’avoir recours à des techniques bien spécifiques.

TOUT SAVOIR SUR LE PARAGUAY

EXEMPLES DE CIRCUITS

CRÉEZ VOTRE VOYAGE SUR MESURE

1) Remplissez notre formulaire et l'un de nos conseillers voyages prendra contact avec vous.

2) Grâce à notre connaissance du terrain nous vous proposons des circuits personnalisés et hors des chemins traditionnels.

3) Nous vous accueillons dès votre arrivée sur place.

4) Vous bénéficiez d'un suivi et d'une assistance 7j/7 et 24h/24 durant votre séjour.

PARTAGER

error: Contenu est protégé.